Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

A quel point faut-il serrer la vis en matière de crimes pédophiles?

L'initiative contre la pédophilie est-elle un outil indispensable pour protéger les enfants ou une mesure disproportionnée? Deux conseillers nationaux en débattent.

14 mai 2014, 00:01
data_art_8054809.jpg

A quelques jours du vote, l'initiative "Pour que des pédophiles ne travaillent plus avec des enfants" bénéficie d'un fort soutien populaire, avec 59% d'avis favorables selon le dernier sondage SSR. Un score qui a toutefois chuté de 15 points depuis le dernier pointage.

Essentiel pour la protection des enfants selon certains, incomplet et démesuré pour d'autres, le texte divise profondément le champ politique. Deux conseillers nationaux, tous deux pères de famille, débattent du bien-fondé de cette initiative. Yannick Buttet (PDC, VS) est engagé en faveur du texte, bien que la faîtière du PDC se soit prononcée contre. Il rejoint la position de son président Christophe Darbellay, qui fait partie des initiants. Face à lui, Carlo Sommaruga (PS, GE) défend la position du non.

Yannick Buttet, qu'est-ce qui rend l'initiative si importante à vos yeux?

Y.B.: Si l'initiative est acceptée, une personne condamnée pour pédophilie ne pourra plus jamais travailler avec...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias