Aarau: un requérant d'asile dans un état critique après une bagarre

Un jeune érythréen se trouve dans un état critique après avoir été frappé avec une barre de fer au cours d'une bagarre entre requérants d'asile à Aarau.
25 août 2015, 16:11
Hausbewohner stehen vor der Asylbewerberunterkunft in Birr, am Sonntag, 3. Juni 2007. Zum zweiten Mal innert einem halben Jahr ist in der Nacht zum Sonntag von Unbekannten ein Anschlag auf eine Asylbewerber-Unterkunft in Birr im Kanton Aargau ein Anschlag veruebt worden. Aus einem fahrenden Auto wurden insgesamt sieben Schuesse aus einer Faustfeuerwaffe auf die Unterkunft abgegeben. Zwei Projektile drangen durch ein Fenster in den Wohnraum ein. Die sechs Bewohner des Heims hielten sich zur Tatzeit in zwei Nebenraeumen auf und blieben unverletzt.  (KEYSTONE/Alessandro Della Bella)

Une bagarre entre requérants d'asile érythréens a tourné au drame dans la nuit de mardi à mercredi à Aarau. Un jeune homme de 25 ans se trouve dans un état critique à l'hôpital. La police argovienne a arrêté cinq jeunes de 17 à 26 ans. L'un d'entre eux aurait frappé la victime avec une barre de fer.

Alertés peu avant 1h, les policiers ont découvert le jeune requérant d'asile gisant au sol en bordure d'une route, inconscient et perdant beaucoup de sang. Hospitalisé, il souffre de très graves blessures à la tête, indique la police cantonale.

Cinq compatriotes du jeune homme ont été arrêtés. Soupçonnés d'avoir participé à la bagarre, ils séjournaient en Argovie dans des centres de requérants d'asile, tout comme la victime. Les circonstances du drame sont peu claires pour l'instant. Le Ministère public et la Justice des mineurs ont ouvert une enquête pénale.