Réservé aux abonnés

Adèle Thorens, la fusée écolo

La Vaudoise vise la coprésidence des Verts suisses. Elle sera entendue demain par les présidents de section. Mise sur orbite après une ascension fulgurante? Portrait.
05 août 2015, 09:19
data_art_5739805

"Pour Adèle Thorens, je serais prêt à devenir vert!" Le compliment de Christian Lüscher a beau être adressé sur un ton badin, il exprime toute l'admiration que le libéral-radical genevois porte à sa collègue vaudoise du Conseil national, fût-elle écologiste. Adèle Thorens Goumaz sait soigner les contacts. Elle en aura besoin demain à Berne, où elle passe son grand oral devant les présidents de section, en même temps que quatre autres candidats à la présidence des Verts suisses: Bastien Girod (ZH), Geri Müller (AG), Regula Rytz (BE) et Esther Maag (BL).

Pour Adèle Thorens, élue en 2007 au Con...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois