Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Agriculture: l'insecticide contre les mouches à cerises reste controversé mais autorisé

Le diméthoate pourra toujours être utilisé contre les mouches par les cultivateurs de cerises en Suisse. L'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) a délivré une autorisation exceptionnelle pour la saison.

01 mai 2013, 19:05
Les producteurs suisses de cerises pourront continuer de protéger leurs fruits contre les mouches à l'aide du diméthoate. Ce vieil insecticide controversé a été autorisé exceptionnellement par l'OFAG.

Les producteurs suisses de cerises pourront continuer de protéger leurs fruits contre les mouches à l'aide du diméthoate. Ce vieil insecticide controversé a été autorisé exceptionnellement par l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) pour la saison en cours.

Le diméthoate serait à haute dose relativement toxique, aussi pour l'humain. "C'est pour cela que nous aimerions le remplacer par des produits plus actuels et moins toxiques", a déclaré à l'ats Eva Reinhard, vice-directrice de l'OFAG, revenant sur une information parue mercredi sur le site du service d'information agricole alémanique (LID).

L'OFAG a accordé cette autorisation pour 2013 à titre exceptionnel afin de satisfaire aux souhaits des producteurs. Ceux-ci désirent effectuer des essais pratiques afin de s'assurer que les insecticides moins toxiques disponibles agissent efficacement face à une quantité importante de mouches.

Les mouches déposent des asticots dans les cerises, ce qui fait pourrir les fruits. Les clients refusent aujourd'hui de consommer de telles cerises. Ces dernières ne peuvent en outre pas être entreposées, a précisé Mme Reinhard.

La quantité de mouches volant autour des arbres est d'une part dépendante de la météo. La nature des plantes situées à proximité de cerisiers constitue un autre facteur important. "Des fruits pourrissant sur un arbre voisin attirent évidemment beaucoup de mouches", a ajouté Eva Reinhard.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias