Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Alain Berset a changé de camp

Le 17 juin, le peuple votera sur la réforme des réseaux de soins qui freinerait la hausse des coûts de la santé. Le référendum des médecins suscite des alliances inédites.

23 mars 2012, 00:01
data_art_5869444

D'un côté, il y a ceux qui voient dans les réseaux de soins intégrés (managed care) une possibilité de freiner la hausse des coûts de la santé, tout en améliorant la prise en charge des patients. De l'autre côté, il y a ceux qui craignent un rationnement des soins et mettent le doigt sur la suppression du libre choix du médecin. Les premiers défendent la réforme de la loi sur l'assurance maladie, qui permettra à tout assuré d'avoir accès à un réseau de soins. Les seconds soutiennent le référendum lancé par une partie du corps médical. Le peuple se prononcera le 17 juin. Le chef du Département de l'intérieur Alain Berset a lancé hier la campagne.

En s'engageant pour le projet, le socialiste fribourgeois se dresse contre son parti, qui a décidé de soutenir le référendum. Il le fait sans état d'âme car il avoue avoir changé d'avis. Et pas...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias