Alcool au volant: les fêtes de fin d'année sont meurtrières sur les routes

Entre Noël et Nouvel An, le nombre d'accidents sur les routes est plus élevé que durant le reste de l'année. Le Bureau de prévention des accidents.lance sa campagne de sensibilisation en collaboration avec la police.

20 déc. 2018, 12:23
Pendant l’année, la consommation d’alcool est à l’origine de 10% des accidents de la route. Cette proportion passe à 20% à Noël et à 35% à la Saint-Sylvestre et le jour de l’An. (illustration)

La période des fêtes de fin d’année n'est pas rose sur les routes. Entre Noël et Nouvel An, la proportion d’accidents dus à l’alcool est plus importante que durant le reste de l’année, met en garde le Bureau de prévention des accidents.

Pendant l’année, la consommation d’alcool est à l’origine de 10% des accidents de la route. Cette proportion passe à 20% à Noël et à 35% à la Saint-Sylvestre et le jour de l’An, indique le bpa dans un communiqué jeudi.

 

 

Comme chaque année, le bpa lance sa campagne de sensibilisation en collaboration avec la police. Un verre de vin ou de bière vide retourné sur une clé de voiture symbolise un message clair: boire ou conduire, il faut choisir.

L’année dernière, sur les routes suisses, 38 personnes ont perdu la vie dans des accidents causés par l’alcool et 366 personnes ont été grièvement blessées. Bien que le nombre d’accidents liés à l’alcool diminue depuis des années (en 2003, on comptait encore 100 tués), tous ces accidents pourraient être évités.