Alimentation: les Suisses mangent toujours plus de fromage, 189’310 tonnes en 2019

Les Suisses mangent toujours plus de fromage selon les derniers chiffres de l’Union suisse des paysans. En 2019, 189’310 tonnes ont été consommées dans le pays.

24 mars 2020, 17:00
Les consommateurs suisses accordent de l'importance à la provenance indigène du fromage (image d'illustration).

La consommation de fromage a continué d’augmenter l’an dernier. Chaque Suisse en a mangé environ 22 kilos, soit 260 grammes ou 1,2% de plus qu’en 2018. Ce sont surtout les fromages à pâte dure et mi-dure qui ont contribué à cette hausse.

La population suisse a consommé au total 189’310 tonnes de fromage, suisse et importé. Ce sont 3510 tonnes de plus que l’année précédente (+1,9 %), selon les chiffres de l’Union suisse des paysans (USP Agristat) publiés mardi.

Les fromages frais ainsi que les fromages à pâte dure et mi-dure se taillent la part du lion. Avec 17,86 kilos par personne, ils représentent plus de 81% de la consommation totale de fromage en Suisse.

Deux tiers du fromage acheté d’origine indigène

Dans la catégorie des fromages à pâte mi-dure, les spécialités régionales et les importations accrues (+692 tonnes, +6,9%) ont contribué à l’augmentation de la consommation, avec une hausse de 40 grammes par habitant. Par rapport à 2018, la consommation de fromage à pâte dure a même augmenté de 180 grammes par personne.

Fait réjouissant pour les producteurs suisses, malgré la libéralisation du commerce du fromage, deux tiers (66%) du fromage acheté est d’origine indigène. Sa part a toutefois reculé au total de 2% ces trois dernières années du fait de la hausse des importations de produits à base de fromage frais et de séré, ainsi que de fromages à pâte molle.