Assemblée du PLR: "Liberté, sécurité et prospérité pour tous", dixit Didier Burkhalter

Les délégués du PLR sont en assemblée samedi à Lugano. Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a placé la liberté et la sécurité au centre de son allocution.

31 janv. 2015, 13:52
Gérer l'immigration tout en préservant les bilatérales sera le grand défi de l'année 2015 et au-delà, a souligné Didier Burkhalter.

Didier Burkhalter a placé la liberté au centre de son allocution samedi devant les délégués du PLR à Lugano (TI). Avec la sécurité, elle constitue la base libérale de la prospérité du pays, a ajouté le conseiller fédéral, plaidant pour une mobilisation de toutes les forces vives de la Suisse.

"La Suisse n'est pas une île", a déclaré le Neuchâtelois, elle a un authentique intérêt à ce que ses voisins aillent bien et que le monde soit le plus libre possible. Pendant son année de présidence de l'OSCE, la Suisse a jeté des ponts entre l'Est et l'Ouest et contribué à une résolution de la crise ukrainienne. "Nous poursuivrons cet engagement pour la liberté", a-t-il ajouté.

Gérer l'immigration tout en préservant les bilatérales sera le grand défi de l'année 2015 et au-delà, a encore dit le ministre des affaires étrangères. Dans ce contexte, le potentiel de main-d'oeuvre indigène doit être mieux exploité, selon lui.

"Même si le taux de chômage est relativement bas en Suisse, il y a des dizaines de milliers de personnes qui recherchent un emploi", a souligné le conseiller fédéral. Parmi elles, de nombreux jeunes, et aussi "des personnes que la vie a parfois rendues un peu plus faibles ou handicapées", mais qui n’attendent qu'une deuxième chance, a-t-il conclu.