Banques: trop chers, la moitié des bancomats devrait disparaître

Retirer quelques billets au distributeur ne sera plus si répandu à l’avenir. Le patron de la Bourse suisse estime que la moitié des bancomats vont être retirés.
23 janv. 2022, 14:37
Les distributeurs vont peu à peu être retirés de la circulation.

Le nombre de distributeurs automatiques de billets va drastiquement diminuer en Suisse, prévoit Jos Dijsselhof, directeur général de la Bourse suisse (SIX). «Dans cinq ans, un distributeur sur deux aura disparu», indique-t-il dans une interview dans le SonntagsBlick.

Dans cinq ans, un distributeur sur deux aura disparu.
Jos Dijsselhof, directeur général de la Bourse suisse (SIX)

Ces distributeurs représentent des pertes financières. Il y en a actuellement 7000 en Suisse, ce qui est clairement trop, selon M. Dijsselhof.

Le début de la pandémie a vu le nombre de retraits d’espèces chuter, parfois jusqu’à 50%. Ce nombre se stabilise, mais à un niveau plus bas qu’avant le Covid-19. «L’argent liquide a du plomb dans l’aile», développe le directeur.

Le bancomat du futur reconnaîtra grâce à la carte dans quelle banque le client a son compte et adaptera visuellement l’écran en conséquence.
Jos Dijsselhof, directeur général de la Bourse suisse (SIX)

Il s’attend à ce que les distributeurs soient à l’avenir exploités par une entreprise tierce et non plus par les banques elles-mêmes. «Le bancomat du futur reconnaîtra grâce à la carte dans quelle banque le client a son compte et adaptera visuellement l’écran en conséquence. C’est déjà une réalité à l’étranger.»