Réservé aux abonnés

Campagne contre «l’arnaque» de la libre circulation

L’Asin monte au créneau pour défendre son initiative.

14 févr. 2020, 00:01
DATA_ART_13369233

La libre circulation des personnes avec l’UE est une arnaque, «on étouffe» en Suisse à cause d’elle. L’Association pour une Suisse indépendante et neutre (Asin) a lancé, hier, sa campagne en faveur de son initiative populaire pour y mettre un terme.

Le résultat du scrutin du 17 mai sur l’initiative «pour une immigration modérée» sera décisif pour l’avenir des jeunes en Suisse, a estimé le conseiller aux Etats Marco Chiesa (UDC/TI), vice-président de l’Asin. L’accord sur la libre circulation «fait très mal», il a entraîné l’arrivée de plus d’un million de personnes et les infrastructur...