Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

CFF: il manquera 1000 conducteurs

D’ici cinq ans, l’ex-Régie fédérale doit remplacer de nombreux postes, alors que le métier fait moins rêver.

06 juin 2019, 00:01
DATA_ART_12891457

Les CFF devront remplacer un millier de conducteurs de train, d’ici à 2024, de nombreux employés prenant leur retraite. Un syndicat critique le manque de réaction de l’ex-régie fédérale par rapport à cette évolution.

Depuis trop longtemps, les CFF se sont fiés à l’image d’un métier de rêve et ont formé trop peu de conducteurs, explique le président du syndicat des chauffeurs de train SEV/LPV Hans-Ruedi Schürch, confirmant une information du «Blick». Avec un salaire d’entrée de 45 000 francs brut, les jeunes ne sont plus guère attirés, d’autant que la hausse salariale n’est pas non plus satisfaisante.

Un salaire bas, des horaires irréguliers, des loisirs difficiles à planifier, un problème de compatibilité avec la vie familiale et peu de possibilités d’avancement: ce qui était, autrefois, le travail rêvé de beaucoup d’enfants n’est tout simplement plus attractif pour ceux qui débutent, poursuit, Schürch. En outre, le patron des CFF Andreas...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias