Réservé aux abonnés

Cinq candidats en lice pour succéder à Maillard

A la fin du délai de candidature, cinq personnes brigueront le siège laissé vacant au Conseil d’Etat vaudois.

29 janv. 2019, 00:01
Pierre-Yves Maillard, conseiller d'Etat vaudois parle lors d'une conference de presse consacree au bilan et aux perspectives en matiere de surveillance des etablissements socio-sanitaires vaudois, ce mardi, 19 mars 2013 a Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott) SCHWEIZ WAADT REGIERUNG

Cinq candidats sont en lice pour le premier tour de l’élection complémentaire du 17 mars dans le canton de Vaud. Ils briguent le siège laissé vacant par Pierre-Yves Maillard.

Aucune surprise, hier, à l’issue du délai de candidature. Sept listes, portant cinq noms, ont été déposées. Un quintette qui jouera sa partition avec un duo gauche-droite en vedette, arbitré par un centriste et deux représentants de la gauche radicale.

Pour beaucoup, la socialiste Rebecca Ruiz, 37 ans, fait figure de favorite. Parce que le PS, allié aux Verts, est majoritaire au gouvernement et qu’il faut repourvoir un sièg...