Comment le droit de vote s’est abaissé de 20 ans à bientôt 16 en trois décennies

En 1991, l’année même où leur pays fête ses 700 ans d’existence, les Helvètes acceptent de baisser le droit de vote de 20 à 18 ans. Aujourd’hui, un projet de loi est lancé pour l’abaisser à 16 ans. Retour sur ce morceau d’histoire suisse.
03 mars 2021, 19:05
Il y a trente ans que les citoyens suisses peuvent voter à partir de leurs 18 ans révolus au niveau fédéral (illustration).

Jusqu’en 1991 et à quelques exceptions près, la majorité civique était fixée à 20 ans dans la plupart des cantons. Mais il y a pile trente ans, le 3 mars 1991, les Suissesses et les Suisses acceptent l’abaissement du droit de vote et d’éligibilité à 18 ans avec 72,7% des voix.

Si le souhait d’inclure les jeunes dès 18 ans dans le processus politique est né avec les mouvances soixante-huitardes, il a fallu attendre 1991 pour qu’il se réalise, rappelle l’Office fédéral de la statistique dans une publication sur le sujet.

Rappel des faits en une dizaine de dates-clés.

 

 

par Nicole Cajeux