Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Conseils de classe: peut mieux faire!

Les conseils de classe ne remplissent pas assez leur rôle en matière d'éducation politique et de culture du débat démocratique.

01 déc. 2011, 11:08
ecole2

Des chercheurs soutenus par le FNS recommandent aux enseignants de mieux exploiter ce cadre en donnant davantage la parole aux élèves.

De plus en plus répandus dans les écoles, les conseils de classe sont en général organisés une fois par semaine. Leurs objectifs: permettre aux élèves d'exercer leur compétences sociales et leur apprendre à résoudre des conflits, à débattre et à pratiquer la démocratie.

Une étude soutenue par le Fonds national suisse (FNS) a été menée dans 14 classes argoviennes et soleuroises de degré secondaire par trois sociologues de la Haute école pédagogique du Nord-Ouest. Elle montre que le conseil de classe n'y est pas aménagé de manière à remplir sa mission d'institution politique, indique jeudi le FNS.

Deux scénarios, rien d'optimal

Dans chacune des classes observées, l'enseignant accapare trop souvent la parole ou, au mieux, ne laisse pas les élèves diriger seuls les discussions. Aucun conseil de classe analysé n'est donc aménagé de manière optimale pour atteindre les buts fixés.

Certains enseignants dominent le conseil de classe et l'exploite à des fins scolaires, pour préparer une course d'école ou une semaine thématique par exemple. Ils occupent plus de la moitié du temps de parole, alors que les élèves se contentent d'évoquer leur temps libre.

Dans le meilleur des cas, l'enseignant laisse deux tiers du temps de parole aux élèves. Assis en cercle pour échanger de manière égalitaire, ces derniers discutent de problèmes de discipline, du quotidien scolaire et des contenus de l'enseignement. Ils cherchent un consensus, votent et assument leurs responsabilités, sans toutefois diriger seuls les débats.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias