Coronavirus et écoles: le syndicat des enseignants alémaniques demande des tests de masse

Les cantons de Bâle-Campagne et Zoug vont effectuer des tests à grande échelle dans leurs écoles. Pour la présidente du syndicat, des opérations similaires doivent être étendues en Suisse. Pour l’OFSP, les mesures qui touchent le système scolaire restent du domaine des cantons.
04 févr. 2021, 10:20
Dans le canton de Zoug, les élèves de l'école secondaire et du lycée devront se soumettre dès le 22 février à un test salivaire deux fois par semaine

Le syndicat des enseignants alémaniques LCH demande que des tests à grande échelle soient réalisés de manière coordonnée dans les écoles de toute la Suisse pour lutter contre la pandémie. La Confédération répond que les écoles sont de la compétence des cantons.

Les cantons de Bâle-Campagne et de Zoug ont déjà annoncé leur intention d’effectuer des tests à grande échelle dans leurs écoles. La présidente de LCH Dagmar Rösler a exigé jeudi dans l’émission «Heute Morgen» de la radio alémanique SRF et dans les journaux de CH Media que des opérations similaires soient réalisées dans les écoles de toute la Suisse.

 

 

La pandémie touche tout le pays et les écoles devraient être fermées, a déclaré Dagmar Rösler à la radio. C’est pourquoi des tests de masse à l’échelle nationale devraient être réalisés. Une coordination nationale serait judicieuse.

Prévention et protection

Le LCH s’inquiète des contagions dans les écoles. Si l’enseignement en classe doit être maintenu, des mesures supplémentaires de prévention et de protection doivent être prises, estime le syndicat.

Interrogée sur le sujet, la directrice de l’Office fédéral de la santé publique, Anne Lévy, a déclaré à la radio que le système scolaire relève clairement de la souveraineté cantonale. Il est donc normal que les cantons décident du moment et du lieu où ces tests sont effectués.

Jusqu’à présent, seul le canton des Grisons a mené des tests à large échelle. Ils ont été réalisés sur une base volontaire, notamment dans certaines écoles.