Réservé aux abonnés

Coronavirus: face à l’isolement, traiter l’anxiété et prévenir le suicide

L’isolement des gens mentalement vulnérables inquiète les spécialistes. Médecin-chef du Réseau fribourgeois de santé mentale et responsable de la chaîne de soins de psychiatrie d’urgence, Christoph Salathé revient sur les risques liés au confinement.

05 mai 2020, 00:01
/ Màj. le 05 mai 2020 à 06:40
L'isolement peut avoir de graves incidences sur des personnes vulnérables. (illustration)

Isolement, angoisses, dépendances: le semi-confinement représente un risque pour les personnes psychiquement fragiles. L’association Stop suicide – qui fête ses 20 ans – lance, cette semaine, une campagne de prévention marquée par le contexte particulier de la pandémie. L’accent est particulièrement mis sur la thématique de l’isolement, aggravé en cette période exceptionnelle.

Quant aux professionnels de la santé, ils rappellent l’importance de la prise en charge des patients vuln...