Réservé aux abonnés

Coronavirus: les autorités tessinoises continuent à sommer les Suisses à ne pas aller au sud des Alpes pour Pâques

On le surnomme «les Maldives du Tessin». C’est dire la beauté du Val Verzasca et de la rivière éponyme aux eaux turquoise qui le traverse. A cette époque de l’année, en temps normal, la région est sur le point d’accueillir des masses de vacanciers, d’Italie et du reste de la Suisse. Pour l’instant, malgré un ciel bleu pétant et la température frôlant les 15 °C, la vallée demeure calme.

06 avr. 2020, 00:01
/ Màj. le 06 avr. 2020 à 06:49
L’appel du Tessin – où, hier matin, on recensait 177 décès et 2508 infectés au Covid-19, depuis le 25 février – demandant aux Suisses de rester au nord des Alpes à Pâques sera-t-il entendu?

A Lavertezzo, fameux pour le «Ponte dei salti» qui enjambe la rivière, on aperçoit un couple seulement, qui se prend en photo, au loin, perché sur un rocher. Un peu plus bas, à Gordemo, un habitant fait valoir que même si les rues sont vides, il y a déjà pas mal de plaques d’immatriculations suisses alémaniques dans le village. la moitié des maisons, ici, étant de vacances. Tout ceci en dépit de l’injonction des autorités tessinoises et fédérales faites aux Suisses de rester...