Réservé aux abonnés

Coronavirus: les sourds et malentendants se sentent oubliés des autorités

Les sourds et malentendants peinent à trouver des masques transparents pour qu’ils puissent lire sur les lèvres. Une lettre ouverte à Alain Berset a été envoyée.

09 févr. 2021, 00:01 / Màj. le 09 févr. 2021 à 06:40
13.05.2020, Nordrhein-Westfalen, Essen: Eine Schutzmaske mit Sichtfenster trägt Sandra Bagus. Die Geschäftsführerin eines Hörgeräte und Augenoptiker Geschäftes hat die Maske für ihre schwerhörigen Kunden entwickelt. Durch das Sehen der Mundbewegungen können die schwerhörigen Kunden Sandra Bagus besser verstehen. (zu dpa: «Idee aus Essen: Mundschutz für hörgeschädigte Menschen») Foto: Roland Weihrauch/dpa +++ dpa-Bildfunk +++ (KEYSTONE/DPA/Roland Weihrauch)

Ils font partie des victimes collatérales de la crise sanitaire. Les sourds et malentendants pâtissent au quotidien de l’obligation du port du masque.

Pour attirer l’attention sur leurs difficultés, quatre organisations ont écrit une lettre ouverte au ministre de la Santé Alain Berset et à Anne Lévy, directrice de l’Office fédéral de la santé publique. Entretien avec Pierre Lutz, représentant de cette plateforme qui regroupe la fondation A Capella, les organisations Sonos et Pro Audito, et l’...