Coronavirus: les titulaires d’un abonnement annuel de transports se verront offrir 15 jours

Les titulaires d'un abonnement annuel de transports seront dédommagés. Ils se verront offrir 15 jours d'abonnement. Un geste qui se mesure à plus de 100 millions de francs. Le demi-tarif ne donnera en revanche droit à aucune indemnisation.

08 avr. 2020, 10:38
Les titulaires d'un abonnement mensuel seront aussi dédommagés (archives).

Les titulaires d’un abonnement annuel général, communautaire, de parcours ou modulable, se verront offrir 15 jours. Un geste à plus de 100 millions de francs des entreprises de transports publics en faveur de la clientèle touchée par la crise du coronavirus.

L'équivalent, en francs, de ces 15 jours sera soustrait de la facture de l'AG en cas de renouvellement de l’abonnement, tandis que la durée de validité des abonnements communautaires, de parcours et modulables sera prolongée de deux semaines, précise mercredi Alliance SwissPass dans un communiqué.

Les détenteurs d’un abonnement mensuel, qu'il soit communautaire, de parcours ou modulable, seront eux aussi dédommagés. Selon la communauté et le produit, ils recevront 15 francs ou 15% du prix de leur abonnement.

Le demi-tarif ne donnera par contre droit à aucune indemnisation, puisqu'il est généralement amorti rapidement et après un faible nombre de voyages. Il en va de même pour les abonnements Evasion et seven25.

La réduction de l'offre et les mesures incitant à n’emprunter les transports publics qu'en cas exceptionnels ont conduit à un effondrement de la demande d’environ 80 % par rapport aux conditions habituelles, relève Alliance SwissPass. Les entreprises et les communautés de transports publics subissent un manque à gagner de quelque 500 millions de francs chaque mois.