Coronavirus: près de 5000 recrues vont commencer leur service militaire en «télétravail» le 18 janvier

Marcher au pas ou faire le salut militaire dans sa chambre? Pour diminuer les risques de propagation du virus dans les casernes, l’armée a décidé d’intégrer l’enseignement à distance pour des milliers de recrues durant leurs trois premières semaines.

08 janv. 2021, 08:20
/ Màj. le 08 janv. 2021 à 10:17
Les près de 7000 autres recrues, principalement des futurs soldats sanitaires et d'hôpital, devront se rendre en caserne le 18 janvier.

12’000 hommes et femmes vont faire leur entrée à l’école de recrue le lundi 18 janvier. Pour près de 5000 d’entre eux, selon les chiffres donnés par 20 minutes, les trois premières semaines de service militaire se feront à la maison, sous la forme d’un enseignement militaire.

 

 

Grâce à une app, les recrues acquerront des connaissances théoriques de base sur l’armée et la vie militaire quotidienne et suivront un programme d’entraînement sportif, indique l’armée dans un communiqué publié vendredi. Soumises à la juridiction militaire, elles ne pourront pas conduire de véhicules privés de dimanche à 12h jusqu’à samedi 8 h du matin.

Recrues testées

Après trois semaines d’enseignement à distance, ces recrues rejoindront leurs camarades dans les casernes le 8 février. Elles devront passer un test Covid-19 mais aussi des tests de connaissances et physique pour s’assurer qu’elles ont bien suivi le programme. Elles devront rattraper leur retard en cas d’échecs. «Nous espérons que les directives seront suivies. Ce sont des jours de service comptés et les recrues reçoivent la solde et le salaire», a précisé Daniel Reist, porte-parole de l’armée, à la RTS.

La deuxième moitié des recrues devra se rendre, elle, en caserne le 18 janvier. Il s’agira surtout des écoles sanitaires et d’hôpital. L’objectif étant que ces soldats puissent être engagés le plus rapidement possible dans l’appui contre le coronavirus. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui a poussé l’armée à maintenir cette école de recrues en début d’année.

L’armée adapte les cours de répétition

Dans les mois à venir, l’armée se concentrera sur la lutte contre la pandémie de coronavirus. Des cours de répétition seront organisées ces prochains mois pour les formations qui peuvent y contribuer.

Au total, environ deux tiers des cours de répétition initialement prévus en cette période ont été reportés à plus tard dans l’année. Depuis le début de la pandémie, l’armée a jusqu’à présent accompli plus de 300’000 jours de service au profit des autorités civiles et a formé deux écoles de recrues.