Coronavirus: tests pour les voyageurs et quarantaine raccourcie dès lundi

A partir de demain lundi, les personnes qui arriveront par avion de l’étranger ou en provenance d’un pays à risque devront présenter un test PCR négatif.

07 févr. 2021, 14:21
/ Màj. le 07 févr. 2021 à 16:12
A partir de lundi, un test négatif sera exigé pour l'entrée en Suisse par avion ou en provenance d'un pays à risque (illustration).

Une réglementation plus stricte s’appliquera dès lundi pour les voyageurs venant de l’étranger par avion. Ils devront montrer un test Covid négatif avant de décoller pour la Suisse. La quarantaine pourra être réduite de dix à sept jours dans certaines circonstances.

Il y a une semaine et demie, le Conseil fédéral a décidé qu’un test PCR négatif serait exigé dès le 8 février pour l’entrée en Suisse par avion ou en provenance d’un pays à risque. Ce test doit avoir été effectué au plus tard 72 heures auparavant. Les enfants de moins de douze ans sont exemptés de cette obligation.

Nouveau formulaire

En outre, les données de presque tous les voyageurs seront désormais systématiquement enregistrées, qu’ils arrivent par avion, bateau, bus ou train. La Confédération a créé un nouveau formulaire électronique à cet effet. Les frontaliers sont dispensés de cette obligation d’enregistrement.

En revanche, le gouvernement a décidé d’assouplir la période de quarantaine. La période d’isolement de dix jours à compter du dernier contact avec une personne infectée ou de l’entrée en Suisse en provenance d’une zone à risque peut désormais être raccourcie.

Condition préalable, que la personne concernée subisse un test après sept jours et que le résultat soit négatif. L’accord de l’autorité cantonale compétente est également requis. La personne doit assumer elle-même le coût du test. Les quarantaines s’appliquent également aux enfants.