Réservé aux abonnés

Coup de pouce ou privilège?

Représentants des locataires et milieux immobiliers s'opposent sur l'objet en votation. Carlo Sommaruga affronte Olivier Feller.
10 févr. 2012, 00:01
data_art_5739599

L'initiative pour l'épargne-logement qui sera soumise au peuple le 11 mars ne va pas résoudre le problème de la pénurie d'appartements qui sévit dans l'arc lémanique. Par contre, elle devrait faciliter l'accès à la propriété en permettant au contribuable de déduire 15 000 francs de son revenu imposable pendant 10 ans, 30 000 pour les couples, en vue de l'achat d'un logement.

Ce système serait facultatif pour les cantons alors qu'une seconde initiative, qui sera votée le 17 juin, veut le rendre obligatoire. Ces projets sont accusés de ne servir que les intérêts des gros revenus. Face-à-face en...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois