Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

De l'importance du bulbe olfactif

L'étude permet de mieux nous cerner: le cerveau apprend et retient mieux ce qu'il distingue clairement.

08 sept. 2015, 17:01
data_art_9390321.jpg

Un groupe de neuroscientifiques de l'Université de Genève (UNIGE) a réussi à déterminer comment le cerveau parvient à différencier deux parfums très similaires. Ces recherches ont permis de cerner le rôle prépondérant du bulbe olfactif dans ce phénomène.

L'étude a été publiée dans le dernier numéro de la revue "Nature Neuroscience", indique hier l'Université de Genève. Les scientifiques ont mené leurs recherches sur des souris.

Ils ont observé leurs bulbes olfactifs en modifiant les mélanges d'arômes de fruits qu'ils leur soumettaient. Les chercheurs ont constaté que les séquences d'impulsions électriques - les chablons - différaient en fonction des cocktails soumis aux museaux des souris.

Cette conclusion qui peut sembler logique n'avait pourtant jamais été observée scientifiquement. Les constats de l'équipe vont plus loin. Ils ont remarqué que le réseau du bulbe génère une information transformée, dont les différences sont comme soulignées. Et tout se fait en une fraction de seconde,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias