Réservé aux abonnés

De nombreux otages ont été abattus "d'une balle dans la tête"

Le bilan de l'attaque du gigantesque complexe gazier d'In Amenas qui a duré quatre jours, s'avère très lourd.

22 janv. 2013, 00:01

Trente-sept étrangers de huit nationalités et un Algérien ont trouvé la mort lors de la prise d'otages sur le site gazier d'In Amenas, a annoncé Alger lundi. Parmi les 32 assaillants, 29 ont été tués par l'armée et trois autres ont été arrêtés.

Ce bilan provisoire, donné par le premier ministre algérien Abdelmalek Sellal lors d'une conférence de presse à Alger, porte donc à 66 le nombre de morts lors de l'attaque du gigantesque complexe gazier d'In Amenas, à 1300 km au sud-est de la capitale. Parmi les otages, de nombreux étrangers ont été exécutés "d'une balle dans la tête" , a précisé le m...