Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Des vacances pour pallier au stress

L 'initiative "pour six semaines de vacances" porte le débat sur une analyse de chiffres pour les entreprises.

02 févr. 2012, 00:01
data_art_5712863

L'initiative "pour six semaines de vacances", en votation le 11 mars, donne lieu à une bataille de chiffres. Aux 6 milliards de francs de charges supplémentaires estimés pour les entreprises sont opposés les 10 milliards que coûterait le stress des travailleurs surmenés.

Les surcoûts pour l'économie ne sont pas contestés par Travail. Suisse, qui a lancé l'initiative. Mais son président Martin Flügel les relativise: "Comme les employés bénéficient déjà en moyenne de cinq semaines de vacances, il n'en coûtera pratiquement rien aux entreprises en 2013. Ensuite, on augmentera d'un jour par année jusqu'en 2018".

Une semaine de vacances équivalant à environ 2% de la masse salariale, la hausse serait donc de 0,3 à 0,4% par année. "C'est supportable. D'autant plus que la productivité augmente chaque année. Il s'agit donc d'une redistribution", argumente Martin Flügel.

Cet échelonnement est un artifice cosmétique pour faire passer le projet, critique Hans-Ulrich Bigler, directeur de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias