Discrimination: les juifs de Suisse se sentent toujours plus menacés

Les juifs de Suisses se sentent toujours plus menacés selon une étude zurichoise. Ils disent subir du harcèlement en ville ou sur internet et les réseaux sociaux.
02 juil. 2020, 10:20
Le harcèlement, la discrimination et la peur font partie de la vie quotidienne de nombreuses personnes de confession juive. (illustration)

Les juifs de Suisse se sentent toujours plus menacés, selon une enquête de la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW). Ils subissent des attaques antisémites le plus souvent sur internet et les réseaux sociaux.

Le harcèlement, la discrimination et la peur font partie de la vie quotidienne de nombreuses personnes de confession juive. Environ la moitié des 487 personnes interrogées dans le cadre de l’enquête de la ZHAW ont déclaré avoir été victimes de harcèlement antisémite au cours des cinq dernières années.

Ces chiffres montrent clairement que l’antisémitisme existe en Suisse et fait partie de la vie quotidienne des juifs vivant ici
Dirk Baler, responsable de l’étude

Ce harcèlement a eu lieu en ville ou sur internet et les réseaux sociaux. Près des trois quarts des personnes qui ont participé à cette étude sont d’avis que l’antisémitisme représente un problème croissant, écrit jeudi la ZHAW. L’enquête a été menée en collaboration avec la Fondation contre le racisme et l’antisémitisme (GRA).

«Ces chiffres montrent clairement que l’antisémitisme existe en Suisse et fait partie de la vie quotidienne des juifs vivant ici», selon Dirk Baler, responsable de l’étude et directeur de l’Institut de prévention de la délinquance et de la criminalité de la ZHAW.

Près de 90% des personnes interrogées pensent que l’antisémitisme a augmenté sur internet et les réseaux sociaux. Les agressions physiques ou lésions corporelles sont rares. Les juifs orthodoxes stricts sont ceux qui ont été le plus souvent victimes d’une forme de harcèlement au cours des cinq dernières années.