Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Du bâton à la carotte dans les bois

21 juil. 2017, 01:43
DATA_ART_11378454

BIODIVERSITÉ
Berne n’a que 1,5% de ses forêts en réserve totale, mais innove pour appâter des propriétaires.

C’est un peu l’histoire de la carotte au lieu du bâton. Dans le canton de Berne, les propriétaires de forêts d’une surface d’au moins 20 hectares (28 terrains de foot) sont invités à répondre à un appel d’offres pour convertir leur bien en une réserve forestière totale (RFT). Une première. L’Etat laisse l’initiative au propriétaire d’un classement volontaire en RFT contre indemnité. Une contrepartie financière est prévue, le contrat de gestion proscrivant toute exploitation durant 50 ans. Laisser arbres et bois mort favorise le développement de champignons, lichens, ainsi que de coléoptères ou d’oiseaux.

Lancée en mai, l’opération séduction comporte une première échéance à fin juillet permettant aux détenteurs de manifester leur intérêt. L’appel d’offres échoit à fin avril 2018. «Jusqu’à présent, dix propriétaires nous ont contactés», déclare Walter Beer de l’Office...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias