Eboulement à Brusio: ligne ferroviaire de la Bernina fermée

La ligne ferroviaire de la Bernina, entre Poschiavo (GR) et Tirano (I) est fermée à la suite de plusieurs éboulements. Aucun train n'a été touché.
07 août 2015, 10:52
A train of the Rhaetian Railway (RhB) passes the curcuit viaduct on the Bernina line near Brusio in the Val Poschiavo valley in the canton of Grisons, Switzerland, pictured on July 9, 2008. The railway line described in "The Rhaetian Railway in the Landscape of Albula/Bernina" was incorporated into the UNESCO list of world heritage sites on July 7, 2008. (KEYSTONE/Martin Ruetschi)

Eine Zugskomposition der Rhaetischen Bahn (RhB) auf dem Kreisviadukt der Berninalinie bei Brusio im Puschlav im Kanton Graubuenden, aufgenommen am 9. Juli 2008. Die Berninabahn ist seit dem 7. Juli 2008 Teil des UNESCO Weltkulturerbe. (KEYSTONE/Martin Ruetschi)

Plusieurs éboulements ont provoqué mardi la fermeture de la ligne ferroviaire de la Bernina, entre Poschiavo (GR) et Tirano (I). La situation ne sera pas rétablie avant un mois. Un service de bus prend le relai d'ici là, indiquent mercredi les Chemins de fer rhétiques (RhB).

La ligne est fermée depuis mardi vers 17h00. Les premiers morceaux de roche se sont décrochés vers 14h00. Ils ont dévalé la pente surplombant le viaduc de Brusio (GR). De nouvelles chutes de pierres se sont produites trois heures plus tard, dont celle d'un rocher de 20m3, puis vers 19h00.

Aucun train n'a été touché. Une partie de la masse rocheuse n'a toutefois pas pu être retenue par la digue de protection. Elle a endommagé la voie sur 15 mètres et la ligne de contact sur 300 mètres de longueur.

Géologues et spécialistes des RhB ont évalué la situation mercredi. D'entente avec les autorités, ils ont conclu que les travaux d'évacuation de la roche et de réparation de la ligne dureront un mois. Il s'agit également de libérer la digue de protection des 30'000 m3 de roche descendus ces derniers temps dans cette zone fortement exposée aux chutes de pierres.