Réservé aux abonnés

Ecologie: 48 ans plus tard, le dimanche sans voiture renaît à Winterthour

La ville de Winterthour relance l’idée réalisée en Suisse en 1956 et en 1973, à petite échelle, pour faire progresser la mobilité non motorisée.
12 janv. 2021, 00:01 / Màj. le 12 janv. 2021 à 06:48
En 1956 - ici à Genève - quatre dimanches sans voiture avaient eu lieu pour économiser  du pétrole dans un contexte géopolitique menaçant.

Certains nostalgiques en parlent encore: les dimanches sans voiture ont été, au siècle dernier, l’occasion de marcher librement sur les autoroutes et au centre-ville. La sixième ville du pays, Winterthour, veut faire revivre l’idée, non pas par crainte pour les réserves de pétrole comme en 1956 et en 1973, mais pour faire progresser l’idée de la mobilité non motorisée. A peine élue (en octobre dernier), la nouvelle conseillère municipale de Winterthour Katrin Cometta (vert’libéral...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois