EgyptAir: ouverture d'une enquête judiciaire pour homicides involontaires

Le parquet de Paris a ouvert une enquête judiciaire pour homicides involontaires dans le cadre du crash du vol d'EgyptAir. L'avion s'était abîmé en mer le 19 mai dernier. Les deux boîtes noires ont été repêchées il y a quelques semaines.
27 juin 2016, 18:24
L'avion d'Egyptair a disparu en mer avec 66 passagers à son bord.

Le parquet de Paris a ouvert lundi une information judiciaire pour homicides involontaires sur la chute en Méditerranée, le 19 mai dernier, d'un Airbus A320 de la compagnie EgyptAir, a-t-on appris de source judiciaire. L'accident avait fait 66 morts.

Priée de dire si l'hypothèse terroriste était exclue à ce stade, la source judiciaire a répondu : "Oui". "Cette ouverture (d'enquête) est prise au vu des dispositions relatives à la compétence en matière d'accidents collectifs", a-t-elle précisé. Une enquête préliminaire avait été confiée le 19 mai à la direction générale de la gendarmerie nationale.

Les 66 occupants du vol MS804 d'EgyptAir ont tous péri dans la catastrophe. Parmi les passagers se trouvaient 15 Français.