En l’espace d’une année, la population de loups a augmenté en Suisse

Il y a davantage de loups en Suisse qu’il y a une année. Au moins sept meutes vivraient sur le territoire, dans les cantons des Grisons, du Valais et de Vaud.
29 déc. 2019, 14:21
Les meutes vivent dans les cantons des Grisons (Surselva, Obersaxen, Beverin), du Valais (Val d'Anniviers, Val d'Entremont, Chablais) et de Vaud (Col du Marchairuz). (illustration)

En l’espace d’une année, la population de loups a crû en Suisse. Les dernières estimations du groupe Loup suisse font état d’au moins sept meutes vivant sur le territoire durant l’année biologique, contre quatre l’année précédente.

Une année biologique s’étend de début mai à fin avril. En tablant sur un minimum de sept meutes, on compte désormais quelque 60 à 70 loups en Suisse, écrit le groupe Loup suisse dans un communiqué publié sur son site internet dans la nuit de samedi à dimanche.

Les meutes vivent dans les cantons des Grisons (Surselva, Obersaxen, Beverin), du Valais (Val d’Anniviers, Val d’Entremont, Chablais) et de Vaud (Col du Marchairuz). Des individus solitaires sont aussi présents dans l’Oberland bernois et en Suisse centrale.

 

 

Au total, le nombre de meutes pourrait monter jusqu’à neuf, précise l’organisation. Le statut de deux groupes, l’un dans le massif du Calanda dans les Grisons, l’autre dans le Valle Morobbia tessinois, reste flou.

Sept reproductions sont également confirmées, selon le communiqué; trois en Valais et trois dans les Grisons, et un dans le canton de Vaud. Une meute compte trois individus au minimum, mâle et femelle, vivant en groupe sur un même territoire.