Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Entrée des organisations féminines dans le partenariat social, le Conseil fédéral est contre

02 févr. 2017, 19:46
Le Conseil fédéral s'oppose à une motion du groupe PBD lui demandant d'institutionnaliser leur participation dans les organes paritaires employeurs-salariés.

Les organisations féminines ne doivent pas s'immiscer dans le partenariat social. Le Conseil fédéral s'oppose à une motion du groupe PBD lui demandant d'institutionnaliser leur participation dans les organes paritaires employeurs-salariés.

Les intérêts spécifiques des femmes sont sous-représentés dans le partenariat social et il y a beaucoup à faire, justifie le PBD dans son texte. Le système fonctionne bien et veille à l'équilibre entre les intérêts des travailleurs et ceux des employeurs, réplique jeudi le gouvernement dans sa réponse.

Les organisations féminines poursuivent en général des buts qui vont plus loin que ceux des organisations d'employeurs et de travailleurs. Institutionnaliser leur participation entraînerait des demandes similaires de la part d'autres associations et pourrait nuire au bon fonctionnement du partenariat social.

Le Conseil fédéral est favorable à ce que les préoccupations concernant spécifiquement les femmes soient prises en compte dans le cadre du partenariat social. Mais il est convaincu que les partenaires sociaux sont conscients de l'importance du rôle de la femme sur le marché du travail et qu'ils s'efforcent de promouvoir en conséquence les femmes actives.

 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias