Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Femmes en voie de disparition

Il ne reste plus que deux représentantes féminines.

09 déc. 2015, 23:35
/ Màj. le 10 déc. 2015 à 00:01
Der Bundesrat in seiner neuen Zusammensetzung mit Bundeskanzler Walter Turnherr, Ueli Maurer, Didier Burkhalter, Johann Schneider-Ammann, Simonetta Sommaruga, Doris Leuthard, Allain Berset und Guy Parmelin posiert im Bundesratszimmer, am Mittwoch, 9. Dezember 2015, im Bundeshaus in Bern. (KEYSTONE/HUGPHOTOS POOL/Philipp Zinniker) SCHWEIZ BUNDESRATSWAHLEN 2015

Journée morose pour les femmes: avec le départ d’Eveline Widmer-Schlumpf, le Conseil fédéral ne compte plus que deux élues, Doris Leuthard et Simonetta Sommaruga. Un sacré pas en arrière, sachant qu’elles étaient quatre sur sept à siéger au gouvernement entre 2010 et 2011. C’est Simonetta Sommaruga qui avait fait basculer l’histoire suisse en succédant à Moritz Leuenberger en 2010. La socialiste avait alors rejoint Micheline Calmy-Rey (PS), Doris Leuthard (PDC) et Eveline Widmer-Schlumpf (PBD), offrant la majorité aux femmes.

Une révolution qui n’aura toutefois été que de très courte durée. Johann Schneider-Ammann avait brûlé la politesse à Karin Keller-Sutter en 2010 et le départ de Micheline Calmy-Rey, une année après, a ouvert la voie à Alain Berset. Sachant le temps qu’elles ont dû attendre pour être majoritaires au sein du gouvernement, cette situation avait fait bondir de nombreuses dames.

Elisabeth Kopp ouvre la voie

Chronique d’une longue attente: les Suissesses...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias