Réservé aux abonnés

Femmes privées de soutien individuel

17 juin 2016, 06:14
DATA_ART_10238552

Berne

Sandrine Hochstrasser

Onze services de consultation pour les femmes sont sur la sellette en Suisse. Le Département fédéral de l’intérieur a décidé de leur couper les vivres. Les subventions, qui s’élèvent à deux millions de francs par année, seront réduites dès 2017, puis supprimées dès 2019.

Quatre associations romandes – Espacefemmes, à Fribourg, le Frac, à Bienne, CAP, à Neuchâtel et Yverdon, ainsi que Pacte, à Lausanne – sont concernées. Leur bureau de consultation en matière de carrière ou de droit du travail est menacé. «Nous assurons notre service CarriElles jusqu’à la fin de l’année...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois