Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Gain de cause pour une femme soupçonnée d'avoir tenté de noyer son fils

Une femme de 24 ans a été relâchée de préventive par la Cour suprême du canton de Zurich qui lui a donné raison. Elle était soupçonnée d'avoir tenté de noyer son fils de 4 ans dans la Limmat à Oberengstringen (ZH).

10 avr. 2014, 17:18
Une femme de 24 ans soupçonnée d'avoir tenté de noyer son fils de 4 ans dans la Limmat à Oberengstringen (ZH, photo) est sortie de détention préventive.

Une femme de 24 ans soupçonnée d'avoir tenté de noyer son fils de 4 ans dans la Limmat à Oberengstringen (ZH) est sortie de détention préventive. Elle a obtenu gain de cause auprès de la Cour suprême du canton de Zurich. La suspecte a accouché d'un deuxième enfant en détention.

La prévenue est soupçonnée d'avoir poussé son fils dans la rivière pour le tuer. On ignore pour l'instant si elle a voulu mettre fin à ses jours tout en tuant son enfant, indique jeudi à l'ats un porte-parole de la Cour suprême zurichoise.

Le 7 mars dernier, deux promeneurs ont extrait la mère et son fils de la rivière après avoir entendu des appels au secours. La jeune femme a été arrêtée après cet incident, puis placée en préventive.

La suspecte a aussitôt fait appel contre sa mise en détention préventive. La justice lui a donné raison sur ce point, même si elle reste suspectée de tentative de meurtre. Tout risque de fuite ou de collusion peut en effet être exclu, constate la Cour suprême.

Le garçon de 4 ans a entretemps été placé en lieu sûr. Durant la détention préventive de la mère, les autorités judiciaires ne se sont pas rendu compte que la suspecte était enceinte d'un deuxième enfant. "Comme cela arrive dans certains cas, sa grossesse n'était pas visible. La naissance nous a donc surpris", explique le porte-parole.

 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias