Réservé aux abonnés

«Il faut arrêter de sous-estimer le rôle de la SSR»

Le conseiller d’Etat sortant valaisan Jean-Michel Cina a été élu vendredi dernier à la présidence de la SSR. Interview.
06 juil. 2016, 23:04 / Màj. le 07 juil. 2016 à 00:01
Jean-Michel Cina, der neu gewaehlte Praesident der SRG SSR, anlaesslich einer Pressekonfernz, am Freitag, 1. Juli 2016, in Bern. Jean Michel Cina uebernimmt die Nachfolge von SRG Praesident Viktor Baumeler und tritt die Stelle am 1. Mai 2017 an.(KEYSTONE/Marcel Bieri) SCHWEIZ SRG SSR PRAESIDIUM

Propos recueillis par

Stéphanie Germanier

Jean-Michel Cina reprendra les rênes de la SSR le 1er mai 2017. Le conseiller d’Etat valaisan de 53 ans sortant a été élu vendredi à la présidence par l’assemblée extraordinaire des délégués. Désigné parmi 74 candidats, l’ancien conseiller national PDC succédera à Viktor Baumeler. Homme politique expérimenté à l’échelon cantonal et fédéral, Jean-Michel Cina pourra compter sur son bon réseau dans les secteurs de la politique et de l’économie. Interview d’un homme qui se déclare «fervent défenseur du service public».

Vous ne vous prépare...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois