Réservé aux abonnés

Inquiétude et tensions

07 août 2015, 10:52

Des affrontements ont de nouveau opposé, hier, dans le centre du Mali, les militaires aux islamistes qui contrôlent le nord du pays depuis neuf mois. Cela laisse craindre le début d'un vrai conflit alors que l'intervention d'une force internationale approuvée par l'ONU n'est pas attendue avant des mois. ATS-AFP

CENTRAFRIQUE

Pourparlers de paix

Le président centrafricain François Bozizé est arrivé hier à Libreville pour participer aux pourparlers de paix avec la rébellion. Il a été accueilli par des sympathisants arborant des pancartes proclamant: "La paix pour la Centrafrique" . François ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois