Réservé aux abonnés

Jacques Fellay: «Il faut arrêter de faire croire aux gens qu’un retour à la normale est possible à court terme»

Membre de la task force scientifique, le chercheur et médecin de l’EPFL Jacques Fellay évoque la gestion de la deuxième vague de Covid et les défis qui attendent les autorités et la population suisse ce printemps.

12 janv. 2021, 17:00
Jacques Fellay, médecin, chercheur au CHUV et à l'EPFL et membre de la Science Task Force nationale Covid-19.

Jacques Fellay, comme scientifique membre de la task force, que dites-vous aujourd’hui à un restaurateur qui doit encore rester fermé au moins jusqu’à la fin février et qui se fait du souci pour sa survie professionnelle?

Je lui dis d’abord ma solidarité dans son combat pour des indemnités financières à la hauteur de l’effort qu’on lui demande pour le bien commun. Ensuite, il me faut malheureusement lui dire aussi que le printemps 2021 ne sera pas un printemps normal. Parce que la vaccination va prendre du...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois