Kings of Leon, The Dø et The Script à l'affiche

Météo de rêve et poussières de rock au menu de cette deuxième journée sold-out de Paléo. Les quelques chanceux qui auront réussi à obtenir un sésame pour ce deuxième volet auront la chance de voir des groupes de guitare fiers et enfiévrés.
25 août 2015, 16:12
grande-scene

Le Paléo a rompu avec une certaine incertitude chronique. Cette semaine, il fera beau tous les jours et les températures devraient rester coincées dans une fourchette de 28-32 degrés. De quoi suer sans se soucier sur le rock alternatif et fédérateur de Kings of Leon. Les Américains de la fratrie Followill originaire de Nashville ont quelques tubes monstrueux à faire valoir tels que "Sex on Fire" ou "Use Somebody" et contrairement au power duo The Black Keys, les Kings of Leon suivent une ligne blues-rock indie proprette sans faire d'écart vers l'expérimentation electro de bas étage. En attendant la montée de Kings of Leon à 23 heures 30, jetez plus qu'un œil et une oreille sur le groupe événement (avec Maroon 5) sur la scène groupes de pop-rock à dominante masculine. The Script et son chapelet de tubes méga produits devrait ravir plusieurs générations de femmes à 21 heures, la plastique de Danny O'Donoghue n'y sera évidemment pas pour rien. Les Irlandais ont un sens incroyable de la mélodie qui se transposera à merveille sur la Grande Scène de l'Asse.                                                                                                                                                                       

The Dø va retrouver le Paléo en grand vainqueur rock-electro et pop de ces derniers mois. Leur troisième album « Shake, Shook, Shaken » est une vraie belle collection de titres efficaces pour l’écoute en solitaire, le partage en soirées, les programmateurs radio et les programmateurs du Paléo. Olivia et Dan ont musclé leur approche du beat sur ce dernier album, provoquant des effets de transe rien qu’en multipliant les jeux de mains sur percus électroniques ou batterie traditionnelle. Le groupe a aussi beaucoup expérimenté sur le travail des voix. Ce groupe est un délice et le démontrera à 22 heures 15 sur la scène des Arches. A ne pas manquer. On suivra aussi attentivement la prestation de la chanteuse et actrice Izia (la sœur d’Arthur H), toujours impressionnante sur scène (17 heures 30 sur les Arches). Arno, le chanteur belge le plus détonnant, émouvant et provocateur depuis Brel et il sera sur la Grande Scène à 18 heures 45.                                                                                                                                                      

A suivre les Genevois de l’Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp qui s’inspire des noms d’orchestres de maquis africains et qui utilisent les sons de l’Afro Beat pour les entrechoquer avec un jazz rythmique explosé et des références de rock assumés. A voir à 18 heures 45 au Détour. Ce sera un des points forts de cette journée placée sous le signe du rock. Pour la chanson en français (et en anglais), il y a la Québécoise Cœur de Pirate, à 20 heures sur les Arches, une valeur (très) sûre. Dernière recommandation avant de vous laisser préparer le sac à dos : un groupe de chez nous nommé Larytta (Club Tent à 22 heures 30) mêlant l’electro-rock à la funk, des sons ensoleillés et des références à la Soul-disco dynamitée. Bonne deuxième journée de Paléo et n’oubliez-pas la crème solaire.