Votre publicité ici avec IMPACT_medias

L'ancien patron de L'Impartial, Gil Baillod, est décédé

Il a été à la tête de "L'Impartial" durant trente ans jusqu'à sa retraite en septembre 1999. Il est décédé hier après-midi d'une crise cardiaque juste trois semaines avant de fêter ses 80 ans.

22 janv. 2015, 18:00
Gilles Baillod s'est éteint à l'âge de 79 ans.

Nous venons d'apprendre le décès de Gil Baillod et toute la rédaction de "L'Impartial" et de "L'Express" partage la tristesse de sa famille. Aujourd'hui, nous sommes orphelins car Gil Baillod a incarné trente années durant le quotidien de La Chaux-de-Fonds et a marqué durablement le monde de la presse en Suisse romande.

Ce bijoutier-joaillier de formation est entré dans le journalisme en 1963 à la "Feuille d'Avis de Neuchâtel"(devenu aujourd'hui "L'Express") avant de prendre la tête de la rédaction de "L'Impartial" en 1969. En 1987, l'Imprimerie Courvoisier, propriétaire du titre chaux-de-fonnier depuis sa fondation en 1881, décide de le vendre et Gil Baillod le rachète avec le soutien de l'industriel horloger Pierre-Alain Blum. Sept ans plus tard, il cède L'Impartial à Publicitas et à l'éditeur biennois Gassmann tout en restant à la tête du journal. En 1996, le regroupement des rédactions de "L'Impartial" et de "L'Express" est décidé et Gil Baillod en prend la direction. Un rapprochement cantonal qui se concrétise en 1999 par la création de la Société neuchâteloise de presse (SNP). Le 24 septembre 1999, Gil Baillod signe son dernier éditorial dans "L'Impartial" et prend sa retraite. "Au terme de cet article, écrivait-il alors, je mets un point final à ma carrière de journaliste."

 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias