Réservé aux abonnés

L'avenir des paysans suisses pourrait passer par l'Europe

Le spécialiste vaudois Jacques Janin défend une thèse iconoclaste.

03 janv. 2013, 00:01
data_art_6694348.jpg

Lire: "La Suisse et l'Union européenne sont faites l'une pour l'autre", disponible directement auprès de l'auteur. Contact: jacques.janin@bluewin.ch.

Ancien directeur de la Chambre vaudoise d'agriculture, Jacques Janin détonne. Non seulement la Suisse et l'Union européenne devraient unir leur destin, mais l'agriculture helvétique aurait tout à gagner à une adhésion, euro compris. Un point de vue pour ainsi dire sacrilège aujourd'hui.

Edité à compte d'auteur, son livre "La Suisse et l'Union européenne sont faites l'une pour l'autre" (1000 exemplaires au total) est paru en français et en allem...