L'international brésilien Fred contrôlé positif durant la Copa America

La Fédération brésilienne de football a confirmé que Fred a été contrôlé positif à un diurétique non-autorisé pendant la Copa America.
25 août 2015, 16:15
Brazil's Fred, left, fights for the ball with Honduras' Johnny Palacios during a friendly soccer match in Porto Alegre, Brazil, Wednesday, June 10, 2015. Brazil is preparing for the Copa America which begins Thursday in Chile. (AP Photo/Nabor Goulart)

Le jeune international brésilien Fred, qui évolue au Shakhtar Donetsk, a été contrôlé positif à un diurétique interdit pendant la Copa America, a confirmé la Fédération brésilienne (CBF).

"Selon le rapport de la Conmebol (Confédération sud-américaine de football), le contrôle antidopage réalisé sur l'athlète en question a identifié la présence d'hydrochlorothiazide, qui ne fait pas partie de la liste autorisée, ni de celle utilisée par la CBF", a déclaré l'équipe médicale de la CBF dans un communiqué.

Les médecins ont nié que l'hydrochlorothiazide, un diurétique interdit par l'Agence mondiale antidopage (AMA) car pouvant cacher l'usage d'une autre drogue modifiant le rendement sportif, se trouvait parmi les médicaments envoyés au Chili, où se déroulait la compétition.

"Nous n'avions pas ce médicament à notre dispositif, et il n'a pas été administré par le corps médical à la sélection brésilienne", ont affirmé les docteurs. Fred, âgé de 22 ans, a nié s'être dopé durant le tournoi sud-américain.

"Je n'ai jamais utilisé aucune substance illicite. Je suis convaincu de mon innocence et je vais tenter de la démontrer devant les organes compétents. J'ai un parcours propre dans le football et je compte sur le soutien de tous", a déclaré le milieu de terrain à la presse brésilienne.

Appelé au dernier moment pour remplacer Luiz Gustavo, blessé, Fred, dont le nom complet est Frederico Rodrigues Santos, a été titulaire lors des deux premières rencontres contre le Pérou et la Colombie, avant d'être relégué sur le banc contre le Venezuela et le Paraguay, qui a éliminé le Brésil en quarts de finale.