Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

L'inventeur rêve encore

Le Stereolith aurait pu révolutionner le son. Mais il faisait de l'ombre à certaines multinationales.

08 sept. 2015, 17:05
data_art_9429179.jpg

BERTRAND FAVRE

info@lacote.ch

"Tout gamin, j'étais obsédé par l'idée de trouver des solutions à n'importe quel problème! A l'école, j'étais toujours celui que l'on désignait pour préparer les expériences de sciences ou de physique" , raconte Walter Schüpbach, de Prangins, plus familièrement appelé Walti. Depuis des décennies, il perfectionne un système stéréophonique constitué d'un seul boîtier baptisé "Stereolith" qui fait le bonheur de mélomanes avertis, mais pas encore du grand public.

Un passionné

Ce professeur Tournesol du son, comme titrait le "Lac Hebdo" en 2003, aura passé presque l'entier de sa vie à expérimenter et améliorer ses produits afin de faire tendre la qualité d'écoute vers la perfection. L'homme est un passionné, ses yeux brillent lorsqu'on le lance sur son sujet favori: "En 1960 déjà, au début de mon apprentissage, j'avais sonorisé pour la première fois le syndic dans son discours du 1 er Août, grâce à un ampli et...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias