Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

"L'Ukraine est morte" pour les habitants de Kramatorsk

Désormais, les chefs de cette ville de la région de Donetsk ne veulent plus entendre parler d'autre chose que de la Russie.

06 mai 2014, 00:01
data_art_8028566.jpg

"L'Ukraine est morte le 2 mai. C'est fini. Je ne veux plus vivre avec eux (réd: les Ukrainiens) . Ils nous massacrent", s'écrie Viktoria, le visage rouge d'émotion. Elle est venue avec environ 2000 habitants de Kramatorsk rendre un dernier hommage à Ioulia Izotova, une infirmière de 21 ans tuée samedi sur une barricade des rebelles prorusses. Son cercueil est exposé devant l'hôtel de ville, juste à côté d'une barrière installée pour défendre le bâtiment contre un éventuel assaut des forces loyales à Kiev. Sur la barricade de planches et de pneus, auprès du cercueil, des fleurs et couronnes, mais aussi beaucoup d'affiches et de slogans prorusses. Sur une caricature, les Etats-Unis, l'Otan et l'UE poussent une croix gammée broyant l'Ukraine et se dirigeant vers sa prochaine cible: la Russie. Une vingtaine d'hommes, armés de fusils Kalachnikov, montent la garde, certains masqués, d'autres non.

"Ioulia est morte alors qu'elle quittait...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias