La BNS revoit ses prévisions de croissance à la baisse, mais maintient ses taux

L'institut monétaire maintient ses taux inchangés et revoit ses prévisions de croissance à la baisse.

19 mars 2015, 10:38
La BNS a instauré des taux d'intérêt négatifs dans la foulée de l'abandon du taux plancher de l'euro.

La Banque nationale suisse (BNS) revoit ses prévisions de croissance en raison de l'appréciation du franc. Elle table désormais sur une croissance du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse de 1% pour 2015 contre 2% lors de ses prévisions de décembre. L'institut monétaire maintient ses taux inchangés.

Durant le premier semestre, la conjoncture helvétique devrait faiblir sensiblement, a indiqué jeudi la BNS. Le chômage devrait augmenter modérément.

Le renforcement du franc, depuis la décision de la BNS d'abolir le taux plancher à la mi-janvier, contraint l'institut à abaisser ses prévisions. Pour 2015, elle s'attend à une inflation de -1,1%, soit un point de moins que lors de sa dernière estimation.

La Banque nationale suisse conserve son taux d'intérêt négatif qui contribue à rendre les placements en francs moins attrayants, selon elle. Le taux d’intérêt appliqué aux avoirs en comptes de virement reste à –0,75% et la marge de fluctuation du Libor à trois mois entre –1,25% et –0,25%.