La doucette et les poireaux décimés par le froid sibérien

Des légumes comme la doucette et les poireaux ont souffert du froid et du gel cet hiver. En revanche, les carottes, les choux, les oignons et les céleris-pommes n'ont pas eu à pâtir d'un mercure souvent figé sous zéro, selon l'Union maraîchère suisse (UMS).
05 août 2015, 15:43
maraicher_rl_

«Les maraîchers ont davantage souffert du printemps prématuré apparu en 2011 que de l'hiver glacial observé cette année», a indiqué aujourd'hui à l'ats Timo Weber, directeur ad intérim de l'UMS.

Pour lui, le froid sibérien qui a régné sur la Suisse courant février n'a pas eu globalement de conséquences fâcheuses pour les légumes d'hiver.

En revanche, la culture des légumes cultivés en pleine terre a parfois mal résisté au gel. C'est le cas notamment de la salade doucette et des poireaux.

Les légumes de printemps tels que les salades pommées et les tomates, qui apparaîtront sur les étals en mars-avril, «poursuivent leur croissance normalement», estime encore le directeur de l'UMS.