Réservé aux abonnés

La gauche mise sur le premier pilier

Coup d’envoi de la campagne sur l’initiative «AVS plus».
30 juin 2016, 23:46 / Màj. le 01 juil. 2016 à 00:01
Personnes agees



Berne, le 12  fevrier 2015

Photo: David Marchon



 AINES

Berne

CHRISTIANE IMSAND

«Il faut renforcer un système qui a fait ses preuves», affirme le vice-président du syndicat Unia, Aldo Ferrari. Le ton est donné. D’ici à la votation populaire du 25 septembre, les partisans de l’initiative «AVS plus» vont tenter de démontrer qu’il est plus rentable de développer le premier pilier, à savoir l’AVS, que de renflouer à tout prix un deuxième pilier dont les rentes ne cessent de diminuer.

L’Alliance pour une AVS forte, qui réunit la gauche rose-verte et les syndicats, a lancé, hier, sa campagne. Elle se déroulera parallèlement aux travaux du Conseil ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois