Réservé aux abonnés

La grippe aviaire aux portes de la Suisse: 5 questions sur un virus surveillé de près

Mardi, l’Office fédéral des affaires vétérinaires a annoncé la découverte d’un cygne mort testé positif à la grippe aviaire dans la région du lac de Constance, aux portes de la Suisse. Réponses à cinq questions sur ce virus surveillé de près par la Confédération.
13 janv. 2021, 14:07
Selon les connaissances actuelles, la souche de grippe aviaire qui circule en ce moment n’est pas transmissible à l’être humain. (illustration)

Un cygne a été testé positif à la grippe aviaire à Constance, en Allemagne, aux portes de la Suisse. Depuis la fin octobre, les cas chez les oiseaux d’eau sauvages ont fortement augmenté dans le nord de l’Europe. Début novembre, les premières infections sont apparues dans des exploitations avicoles.

Ce sont les migrations d’oiseaux qui ont provoqué la propagation du virus vers l’ouest et le sud. Les oiseaux d’eau sauvages qui passent l’hiver en Suisse sont déjà...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois