Réservé aux abonnés

La messe n’est pas encore dite pour la redevance

Les commissions de gestion du Parlement vont se pencher sur le choix de Serafe.
27 mars 2017, 00:13

La messe n’est peut-être pas encore dite, sur le plan politique, concernant l’attribution du marché des encaissements de la redevance radio-télévision. Selon une information de la «NZZ am Sonntag», les commissions de gestion (CDG) du Conseil national et du Conseil des Etats vont se pencher sur la décision de l’Office fédéral de la communication (Ofcom) d’attribuer le mandat d’encaissement de la redevance radio-télévision à l’entreprise Serafe AG, à Fehraltdorf (ZH), à la place de Billag, à Fribourg. Une procédure qui n’offre aucun recours sur le plan administratif.

Voilà pourquoi la conseillère...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois