Réservé aux abonnés

La police bien empruntée

12 mars 2017, 23:03
/ Màj. le 13 mars 2017 à 00:01

Le cannabis légal est en vogue en Suisse. Avec moins de 1% de THC, ce chanvre pose toutefois problème à la police, car impossible à distinguer de l’herbe «classique». Un test facile à utiliser est donc nécessaire. Certaines sociétés y ont repéré un marché de niche.

La vente et la fabrication des produits à faible teneur en THC ont fortement augmenté, indique l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) sur son site internet. Un nombre croissant d’entreprises les proposent sur le web, des boutiques spécialisées sur leurs étals et depuis peu, les kiosques fournissent des paquets de chanvre, au mê...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois